Qu’est-ce que la slow cosmétique

On entend de plus en plus parler de slow cosmétique sans savoir véritablement à quoi cela correspond.

C’est clairement un mouvement qui souhaite faire changer les habitudes de consommation au niveau des cosmétiques, pour aller vers quelque chose de plus équilibré, plus éthique et plus naturel.

Changer ses habitudes

Il est clair que souvent, les habitudes ont besoin d’être bousculée pour parvenir à un mode de consommation plus sain. Cependant, pour y arriver, il faut d’abord commencer par s’informer pour comprendre clairement quels sont les enjeux. La manière la plus simple, est peut être de commencer par consommer des produits les plus naturels possible et donc dépourvue de ces additifs et solvants faisant tant polémiques.

Pour exemple, les parabens dont vous trouverez la définition exact ici, ont été l’un des premiers additifs à souffrir d’une mauvaise réputation clairement mérité. Les parabens sont réputés pour être des perturbateurs endocriniens. Cette information a été tellement relayé, que le simple fait d’apposer la mention sans paraben sur les produits avaient fini par être un argument de vente.

Ceci a tout de même signé le début d’une modification des habitudes de consommation. En effet, les consommateurs ont commencé à lire les étiquettes et à poser de nombreuses questions dont les réponses n’apportaient pas d’éléments rassurants, les poussant ainsi à réagir.

La technique pour mettre un premier pied dans la slow cosmétique et progresser est donc clairement de lire les étiquettes et d’avoir une idée de ce qu’elles veulent dire pour réussir à s’orienter vers des produits sains, écologiques tout en étant efficace.

La slow cosmétique ne signifie pas qu’il faut faire l’impasse sur l’efficacité, elle signifie seulement qu’elle n’est pas à n’importe quel prix.

La cosmétique bio reste une bonne alternative pour celles qui préfèrent aller droit au but sans passer par le « homemade » et la lecture parfois fastidieuse des étiquettes.

One comment

Laisser un commentaire